Autres découvertes à Arantzazu

Il y a quelques années, nous avons réalisé une étude qui visait à trouver des nouveaux moments de la conjonction ARANTZAZU et OTEIZA.

Nous l’avons publié sous le titre : EN DÉCOUVRANT ARANTZAZU ET OTEIZA (DESCUBRIENDO ARANTZAZU Y OTEIZA).

Au cours de notre travail nous avons pu voir que dans les archives du Sanctuaire, il était conservé des antécédents d’autres propositions qui finalement ne furent pas portés à terme, étant toutes-elles très intéressantes.

Au projet final pour la reconstruction du Sanctuaire, ont intervenu la plupart des architectes et artistes les plus reconnus et avancés de l’époque.

Par exemple, seulement pour la construction de l’abside plus de 100 équipes se sont intéressés, se présentant finalement 42 projets.

Afin de comprendre l’ampleur de cette œuvre, nous devons préciser que l’abside couvrait une surface de 600 mètres carrés qui devaient être planifiés et développés.

Les propositions comprenaient des techniques et matériaux très diverses. Peinture, sculpture, roche, bois, fer, céramique, jeux de lumière. Un étalage d’imagination, créativité et technologie.

Des études exhaustives furent réalisées en son moment pour tous les projets. C’est pour cela que notre analyse comprendra et sera centré sur 14 des propositions présentées, plus celle qui finalement gagna, dans l’esprit de diffuser, suggérer et encourager.